Bordeaux / Bordèu Anneau gascon Entre-deux-Mers

Bordeaux

- Vincent P.


 

Rue Feaugas

en graphie alibertine :

Haugars
"Mon ancêtre se nommait Romain de Faugas. Il venait de St-Pierre de Mons. (...)

heuga, heuguèra / fougère

heuga (prononcer "hewgue") ne semble pas connu des dictionnaires, pourtant le courant heugar ne peut guère venir d’une autre forme.
Et certains toponymes (Hougasse, Héougassou...) non plus.
heuguèra (qui ne peut être qu’un dérivé de heuga) a peut-être supplanté le mot parent heuga dans l’usage populaire.

dérivé : heugar (fougeraie, "hougà" écrit à la française)

heugassa (prononcer "hougasse"...) : heuga + suffixe as à valeur péjorative, la fougère pouvant être un inconvénient...

heuç (prononcer entre "héous" et "héws") et basta (prononcer "baste") existent aussi.


Les noms des rues aux origines gasconnes de Bordeaux possèdent deux origines : ou bien il s’agit d’un très vieux nom médiéval, ou bien, de manière tout aussi fréquente, la rue tire son nom d’un propriétaire au patronyme gascon, voire d’une personnalité locale.

Une recherche sur les livres type le Viographe de Bordeaux, montre qu’il s’agirait là du nom d’un ancien maire de Cenon, du temps où la Bastide était une dépendance de cette commune. On se demande du coup pourquoi son prénom, qui était Pierre, a sauté.