Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Beaumarchés

- Vincent P.


 

Tapiat / Tapiat (?)

en graphie alibertine :

(lo) Tapiar, Tapiat ?

tàpia / pisé

Prononcer "tàpi", peut-être "tàpyo" à certains endroits, mais toujours avec (...)


Mauvaise transcription du gascon tapià(r) ? A moins que le -t soit vraiment constitutif du toponyme. Sur place, c’est Monguillet d’ailleurs : Tapiat est-il un nom de famille ? Il n’est pas attesté sous cette forme.

Dans tous les cas, il s’agit d’une maison à pans de bois, ainsi qu’on en trouve sur le bâti ancien de cette micro-région entre Rivière-Basse et Astarac.


 

Grans de sau

  • Palay via le DicodOc :
    « tapiàt sm. – Maçon qui fait du pisé ; fils de tapiè ; on dit aussi tapiade pour la femme. »

    Surprenant, un nom de métier en -at ?!
    "fils de tapiè" : nom donné au fils d’un "tapiè" (qui est aussi un maçon de tàpie...) ? C’est bizarre aussi...
    Le trésor du Félibrige, toujours par via le DicodOc, donne ceci :
    « TAPIADO, f. s. s. f. La terre qu’on pise en une fois, assise de pisé. »
    Or, "tapiado" (tapiada) est aussi le féminin de tapiat...

    Plusieurs pistes d’explication du nom Tapiat de cette maison restent donc ouvertes.
    Entre autres, il se peut qu’il y ait eu à cet endroit une construction de ce type (pisé). Le corps de bâtiment à l’arrière ? Celui à pan de bois qui est en avant ne correspond pas à la définition du pisé (tàpi).


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document