Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais

Borqués / Bourqués
Cubzagués ou Cubzadés
Fronsadés / Frounsadés

Le choix est ici de rattacher au Bourgeais, donc à ce pays composite "Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais", les communes au moins partiellement de langue gasconne à la fin du 19e siècle, même dans le cas où elles pourraient être attribuées au Blayais.

« Le Cubzagués est délimité par la Dordogne, le Moron et l’Isle. »
http://atlas-paysages.gironde.fr/e5-le-cubzadais.html
Cet atlas des paysages de la Gironde fait donc aller le Cubzagués loin au nord-est, jusqu’à l’Isle !
Cubzadais ou Cubzaguais ? Le "ac" final de Cubzac se prononçant "at" en gascon local, la dérivation en -adais a pu supplanter celle en -aguais, qui reste utilisée, notamment pour désigner les habitants de Saint-André-de-Cubzac.

Le Fronsadés semble exister en 2018 sur le plan administratif par la Communauté de communes du Fronsadais.
Celle-ci, approchant les 17 000 habitants, a pu résister au regroupement de 2017 qui interdisait une population inférieur à 15 000. Sinon, la question d’une intégration à la Communauté d’Agglomération du Libournais aurait peut-être été posée.

Au total, ce pays gascon dessiné par Gasconha.com correspond à la réunion des actuelles communautés de communes du Fronsadais et du Grand Cubzaguais (celle-ci ayant absorbé en 2017 celle du canton de Bourg), en y adjoignant des communes plutôt blayaises mais gasconophones fin 19e et en en retirant des communes reconnues comme gabayes fin 19e.
Il englobe près de 50 000 habitants.
On pourrait imaginer, pour le faire exister officiellement, de fédérer les deux Communautés du Fronsadais et du Grand Cubzaguais dans un PETR (Pôle territorial).

Grans de sau

  • C’est l’Atlas des paysages du Département de la Gironde qui le dit, photos à l’appui :
    - pour le Cubzadais :
    « Des opérations urbaines récentes dévalorisantes »
    « Les zones commerciales banalisent l’entrée dans Saint-André-de-Cubzac »
    Et une phrase réquisitoire :
    « Si les villages et le bâti ancien sont souvent de qualité - notamment grâce aux carrières locales - et présentent de belles silhouettes et des entrées agréables, les constructions récentes tendent de plus en plus à les banaliser et à les dégrader. Extensions urbaines lâches, mitage par le bâti isolé, implantations en bord de routes et zones d’activités ont un impact négatif important sur les paysages de l’unité. Peu d’opérations témoignent d’une tentative d’inscription dans la structure et les paysages existants. »
    - pour le Fronsadais (c’est à peu près pareil) :
    « Une urbanisation récente sans grande qualité »
    « Au sein de ces terres gérées pour la viticulture, le mitage et les extensions urbaines disgracieuses, jusqu’ici peu importants, commencent à dévaloriser les paysages. »
    « Galgon, Lugon et Villegouge voient ainsi des lotissements fermés ou encore des enfilades de pavillons s’implanter sur leur pourtour. Cette urbanisation ne permet ni le maintien de la qualité des paysages, ni l’introduction des qualités d’un vrai espace urbain : pas d’espace public, recours nécessaire à la voiture... »


Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.